Deauville et alentours

Les alentours de Deauville : l’inspiration des impressionnistes

 

Deauville, souvent associée à sa jumelle Trouville-sur-Mer, n’est pas seulement un centre de la mode, du style et du luxe, ou un pôle historique grâce à la proximité des malheureusement célèbres Plages du Débarquement. Deauville, aussi bien que Trouville, ou Touques sont faites de paysages qui ont fait l’inspiration de nombreux peintres, dont les impressionnistes tels que Riesener, Huet ou Boudin. Économisez en découvrant des hôtels à Deauville chez Venere et profitez de vos vacances pour découvrir ces modèles grandeur nature avec la possibilité d’aller vous reposer dans votre hôtel et de laisser divaguer votre imagination.

Mais quels sont ces lieux pittoresques ?

deauville

 

Deauville

Grâce à Boudin, on peut suivre, quasiment en direct, le lancement de la station : ouverture du casino, de l’hippodrome… Lui-même s’achète une villa à Deauville, face à la mer, pour pouvoir la peindre par tous les temps et sous toutes les colorations.

La plage de Deauville, représentée de mille manières par Boudin – l’une des plus belles plages de Normandie – a été peinte par quantité d’artistes. Les parasols multicolores y ajoutent une touche photogénique, au point d’être devenus le symbole de la station. Les Planches, autre symbole marquant, longent la plage sur une peu plus de 1 km.

Boudin nous fait même assister en juillet 1864, à L’inauguration du casino de Deauville et à Un concert au casino de Deauville.

Trouville

En 1825, quand Mozin découvre Trouville, ce n’est encore qu’une bourgade de pêcheurs, dont l’authenticité attire les peintres amoureux de la nature. Trouville se transforme en une station balnéaire devenant bientôt la « Reine des plages ». La mode des bains de mer est lancée et voit débarquer les peintres dans le sillage des estivants. Vous pouvez admirer aujourd’hui certaines des œuvres de Mozin au Musée de Trouville, aux côtés des aquarelles de Boudin et des affiches de Savignac.

Le front de Mer est à lui seul une attraction, avec ses magnifiques villas. Vous pouvez en découvrir quelques beaux exemples en se promenant le long des Planches. Par exemple, la villa Esméralda, la villa Persane et la tour Malakoff, qui achèvent la promenade Savignac

 

La vallée de la Touques

Les vertes prairies bordant la rivière Touques attirent de nombreux peintres. Le coup de génie de Troyon, qui lui vaut d’être considéré comme le plus grand peintre animalier de ce temps, est de peindre des vaches en grandeur nature.

 

Le château de Saint-Germain-de-Livet

Entouré d’eau, ce mélange étonnant de manoir normand à pans de bois et de construction en pierre et brique vernissée du Pré d’Auge est un pur bijou dans un écrin de verdure. Il conserve de nombreux souvenirs de la famille Riesener, mais aussi de Delacroix, qui leur est apparenté. Des œuvres de Riesener, paysagiste précurseur de l’Impressionnisme, sont aujourd’hui exposées dans la grande galerie et dans l’atelier d’artiste.

 

Villers-sur-Mer

Huet, Troyon et Riesener peignent ensemble dans la région des Vaches noires, entre Villers et Houlgate. Ils trouvent la région si belle qu’ils finissent par s’y installer. En 1869, Degas parcourt également la côte de Villers jusqu’à Dives et exécute, depuis les falaises, une quarantaine de pastels.
Lieu de villégiature dès le Second Empire, Villiers propose aussi un bel échantillon de villas de style balnéaire, datant pour beaucoup de l’époque impressionniste.
Aussi étonnantes par leur nom que par leur apparence, les Vaches Noires sont des falaises de craie et de marnes grises, d’une centaine de mètres de haut, qui s’achèvent en chaos dans la mer. Ce site géologique majeur fut un sujet de choix pour de nombreux peintres.

 

Houlgate

Quand Riesener et Huet s’installent à Houlgate, le lieu est encore « un grand paradis terrestre qui sent sa mère nature ». Riesener y réalise notamment des pastels admirables. Bientôt Houlgate se transforme en une des plus charmantes stations de la côte, qui attire les célébrités du monde artistique de tous horizons : Saint-Saëns, Debussy, Proust, Zola, Guitry…

 

Dives-sur-Mer

C’est de Dives que Guillaume le Conquérant est parti, avec son armada de 700 navires, à la conquête de l’Angleterre. L’église Notre-Dame attire depuis cette époque une foule de pèlerins, comme le montre l’admirable aquarelle de Bonington, Procession devant l’église Notre-Dame.

Non loin du centre, le village Guillaume-le-Conquérant, à l’atmosphère médiévale, avec ses restaurants, ses boutiques et ses échoppes mérite le détour.

1 Comment

  1. Près de Deauville y’a aussi Saint Aubin sur Mer, Langrune, et Douvres, qui sont super sympas, malgré une météo assez foireuse en ce moment. L’avantage c’est que c’est un peu moins connu que Deauville & co, donc mieux conservé du tourisme de masse. Bon ceci dit, pour la vraie Normandie profonde, vaut mieux aller dans la Manche !

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Comments links could be nofollow free.